FAIRE LE LIEN ENTRE LA NATURE ET L’ARTISANAT D’ART

English speaker ? Translation is below.

L’atelier a cette année deux axes de travail, s’entremêlant et communiquant sans cesse l’un avec l’autre :

  • La Nature et la beauté saisissante de ses couleurs, de ses formes, de ses reliefs : la beauté du plumage des oiseaux, du veinage d’un arbre, du mouvement d’un feuillage, des détails d’une feuille d’acanthe…
  • L’esthétique, la finesse et le sens du détail de l’ornementation dans l’art de la décoration au travers de l’Histoire : mobilier Renaissance et baroque, architecture : gothique flamboyant, Belle époque…, les tapisseries, textiles et papiers peints de William Morris, les faïences traditionnelles de Provence et d’Alsace, la ferronerie d’art, les enluminures médiévales…

Il s’agit d’un grand travail de recherche et d’analyse du moindre détails pouvant aboutir à faire naître d’un éclat du passé, une pièce au présent, d’un plumage animal, une création unique et originale. Un temps très important du processus créatif est dédié à ces recherches pointues et sourcées.

Le but est ici de créer une esthétique nouvelle qui n’oublie pas les codes esthétiques passées et les savoirs-faire ancestraux, qui en puise l’essence en s’inspirant des chefs d’œuvres historiques de l’ornementation tout en restant profondément lié à la Nature : plantes du jardin, animaux, faune et flore de nos forêts et des forêts d’ailleurs…

Cela met à jour l’importance capitale dans ces esthétiques anciennes de la Nature, leur relation profonde à l’environnement. Elles utilisent et subliment une nature sauvage foisonnante : elles sont en effet caractérisées par des décors abondants de plantes sauvages élégamment disposées dont les courbes et détails sont développés à l’extrême afin d’en faire de véritables ornementations profondément esthétique, mais aussi par des animaux à l’état sauvage (il existe notamment tout un bestiaire médiéval très intéressant et extrêmement riche).

Spécimen de la décoration et de l'ornementation au XIXe siècle / par Liénard

Exemple de spécimen de la décoration et de l’ornementation au XIXe siècle / par Liénard 

ENGLISH VERSION

The workshop has two main themes this year, intermingling and communicating with each other :

  • Nature and the striking beauty of its colors, its forms, its reliefs: the beauty of the plumage of the birds, the veining of a tree, the movement of a foliage, the details of an acanthus leaf.
  • The aesthetics, finesse and sense of detail of ornamentation in the art of decoration through history: Renaissance and Baroque furniture, architecture: Flamboyant Gothic, Belle Epoque …, tapestries, textiles and wallpapers of William Morris, the traditional earthenware of Provence and Alsace, the art ferronerie, the medieval illuminations …

It is a great work of research and analysis of the smallest details that can lead to the birth of a flash of the past, a piece in the present, an animal plumage, a unique and original creation. A very important time of the creative process is dedicated to this research pointed and sourced.

The aim here is to create a new aesthetic that does not forget past aesthetic codes and ancestral know-how, which draws its essence from the historical masterpieces of ornamentation while remaining deeply linked. Nature: plants of the garden, animals, fauna and flora of our forests and forests elsewhere …

This highlights the importance in these ancient aesthetics of Nature, their deep relationship to the environment. They use and sublimate a wild nature abounding: they are characterized by abundant decorations of wild plants elegantly arranged whose curves and details are developed to the extreme in order to make real ornamentations deeply aesthetic, but also by animals in the wild (there is especially a very interesting and extremely rich medieval bestiary).