Après la Picardie, puis les Alpes de Haute Provence, l’atelier de La lettre aux ours s’installe en… Normandie !

Et oui, il était grand temps de l’annoncer et quoi de mieux qu’un changement pour démarrer une section « blogging » dédiée à la vie de l’atelier sur ce site ? En effet, après avoir fait ses premiers pas de danse en Picardie, puis grandi au cœur de la Provence, je viens faire s’épanouir mon atelier dans la Manche, non loin des belles forêts de l’Orne, tout prêt du bord de mer. L’air y est humide, c’est vrai, mais la nature y est pleine de vie, la forêt jouxte l’atelier et ça, c’est inspirant !

Atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears et forge d'Asgeir, artisanat écologique et français en Normandie à Videcosville
Forêt jouxtant l’atelier

Pourquoi ce départ en Normandie ? Tout simplement parce que j’ai rencontré Benjamin de la Forge d’Asgeir. L’histoire mérite d’être racontée car elle est assez folle : quelques sms échangés pour une coopération professionnelle, un billet d’avion pris deux semaines plus tard sur un coup de tête pour faire un roadtrip improvisé au Québec où Benjamin se trouve déjà avec au programme sac à dos, stop, forêt à perte de vue, feu de camp, lacs et rivières. Une véritable bouffée d’oxygène, des projets fous, des paysages indescriptibles, une liberté incomparable et… un déménagement quelques mois plus tard. Ils sont fous ces artisans !

Le nouvel atelier est donc désormais situé en pleine campagne, à une grosse demi heure de Cherbourg. Il est installé au dernier étage d’une grange datant du XVIII° siècle et rénovée pour devenir le lieu de travail de Benjamin : une forge. Mon atelier est quant à lui installé près de la zone de fabrication des bijoux, sous les combles, avec de grands velux laissant voir la cime des sapins de la forêt de derrière et le ciel à perte de vue… inspirant ! Cette zone est mon espace de fabrication, et par la suite j’aurai également un espace dédié à la création / inspiration situé dans le grenier de notre maison à une trentaine de mètres plus loin (combles qu’on rénovera normalement cet été !).

Les avantages de ce nouvel espace de travail sont multiples :

  • L’accès à un outillage et à des machines que je n’aurai pas pu acquérir tout de suite et donc un potentiel de fabrication démultiplié : backstand, perceuse à colonne, foreuse, scie japonaise, etc.
  • L’accès également à des matières précieuses de grandes qualités en réutilisant les « chutes » de la fabrication liées à la coutellerie pour en faire toute sorte de choses : coffrets, bijoux en bois, etc. 100% upcycling !
  • L’accès à un savoir faire que je ne maîtrise pas encore : celui de Benjamin, le travail du métal par le feu.
  • La possibilité de développer une véritable synergie entre artisans créatifs, passionnés et écolo ! Et oui, ça c’est le plus important et le plus enrichissant à mes yeux : travailler côte à côte est extrêmement stimulant, nos cerveaux bouillonnent d’idées et de projets à mettre en place cette année et qui promettent de véritables comètes créatives ! Quel bonheur de se motiver, de s’enthousiasmer, de démarrer l’atelier tôt le matin… à deux ! Mais aussi de se donner mutuellement des encouragements constants, des avis sincères et constructifs, et des idées.

Puis, dernière grande nouvelle : Benjamin a vu juste cette année en m’offrant pour Noël l’un des modèles de pyrograveurs les plus performants du marché que je lorgnais depuis un moment déjà ! Ah… ces artisans, toujours la tête dans le boulot même quand il s’agit de se faire des cadeaux ! Personnellement, j’adore !

Lucie Braillon, créatrice de l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie.
Lucie Braillon, créatrice de l’atelier de la Lettre aux ours – Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie.

Bon, concrètement qu’est-ce que tout ça veut dire ? Nous allons développer chacun nos artisanats, en préservant nos identités artistiques et nos créations respectives, tout en créant une nouvelle gamme de pièces réalisées en synergie afin de vous proposer toujours plus de qualité, et d’unicité ! L’idée est de continuer à vous proposer des pièces accessibles mais aussi de monter en gamme et de créer des pièces extrêmement travaillées tant en terme de matières (de grande qualité, précieuses, et écologiques !) que de savoirs-faire : couteaux, fourreaux et coffrets sculptés, pyrogravés, sertis de pierres naturelles et fairtrade…

Bref, 2019 promet d’être riche en émotions ! Du coup, j’en profite pour rajouter une véritable section boutique à ce site, ainsi qu’un espace actualité / blog afin que vous puissiez suivre nos aventures dont vous lisez ici le premier article !

À très vite, et merci pour votre lecture : vous êtes fantastiques !

Lucie, créatrice de La lettre aux ours – Missive to Bears

2 commentaires sur “Après la Picardie, puis les Alpes de Haute Provence, l’atelier de La lettre aux ours s’installe en… Normandie !

  1. Je suis ravie de pouvoir te lire et de voir que ta vie d’artiste semble pleine d’émerveillement. Comme tu le dis rencontre un peu folle mais qui au final c’est donc fait d’un naturel qui aujourd’hui t’apporte joie et évolution. Belle créativité à vous deux et hâte de voir cet artisanat grandir encore et encore .

    Yseulys.

    • Merci mille fois chère Yseulys ! Merci pour ta lecture et ton enthousiasme quant à cette rencontre – collaboration naissante ! Nous espérons qu’elle nous mènera à de grandes choses ! Merveilleuse journée à toi ! ~ Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :