CARTE DE TAROT BOTANIQUE (personnalisable)

28,00

[EN below] Prix à L’UNITÉ (par carte), frais de port offerts pour la France – Carte réalisée à la commande.

Plante au choix. Sélection à faire ci-après avant d’ajouter ce produit à votre panier.

Dimensions : 11 X 7 cm environ ~ Épaisseur : 1 cm environ.

Merci de faire votre choix ici avant d’ajouter ce produit à votre panier :

Ensuite, merci d’ajouter cet article à votre panier pour l’adopter !

UGS : carte-de-tarot-botanique Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Des cartes mystérieuses, inspirées des gravures anciennes des livres de botanique… 8 plantes aux pouvoirs reconnus, 4 aux vertus bénéfiques (soleil au dessus) et 4 poisons (lune noire au dessus). À vous de choisir votre ou vos favorite-s !

ARTEMISIA (Armoise) – SALVIA (Sauge) – LAURUS (Laurier) – ACHILLEA (Achillée)

MANDRAGORA (Mandragore) – BELLADONNA (Belladone) – DIGITALIS (Digitale) – ACONITUM (Aconit Napel)

Merci de sélectionner dans le menu déroulant ou en m’envoyant un message la plante de votre choix avant d’ajouter cet article à votre panier.

Les nuances du bois et la pyrogravure peuvent donc être légèrement différentes que sur les photos mais ne vous inquiétez pas, elles dégagent la même aura de mystère et restent toutes des pièces uniques en leur genre. D’autres plantes sont possibles, précisez le simplement lors de votre commande.

Petite pièce de décoration aux allures de carte de tarot et inspirée des gravures botaniques anciennes. Réalisée sur une vieille planche de bois brute, travaillée et pyrogravée par mes soins à la main. Signée au dos. À poser aux côtés d’un vieux livre à la reliure usagée sur une étagère de bibliothèque poussiéreuse, ou bien encore à utiliser en guise de presse papier !

 

DÉTAILS des plantes (EN is below) :
Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, aconit napel, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ACONITUM NAPELLUS = Aconit napel

« Attention le casque-de-jupiter est une des espèces les plus toxiques du monde végétal :un simple contact cutané peut provoquer des empoisonnements délirants, l’absorption d’une infime fraction, la mort. Ce sont sans doute ses effets transcutanés qui l’ont fait incorporer dans certains onguents magiques. Associé à la belle-dame, souvent aussi la pomme épineuse ou au pavot et à l’herbe-au-somme, le casque-de-jupiter plongeait les sorcières dans un état de stupeur, créateur de toutes les fantasmagories. […]  Loups-garous, vampires, stryges et démons craignent l’aconit comme la peste : ils contournent de loin les maisons dans lesquels on a suspendu, en prenant mille précautions, des bouquets de ses fleurs fraîches. Celles-ci décourageant également un prétendant indésirable : « Vous m’importunez » disent-elles en substance. » ~ Erika Laïs, Grimoire des plantes de sorcière.

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, mandragore, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
MANDRAGORA OFFICINARUM = Mandragore officinale

« Aucune herbe au monde n’a fait couler autant d’encre qu’elle ! La mandragore a traversé les civilisations hellénique, romaine, celte, germanique, tout en étant connue des anciens Hébreux. Le soi Salomon l’a célébré dans le Cantique des cantiques : » Les mandragores elles-mêmes nous auront enivrés de leur parfum, et j’ai gardé pour toi les fruits les plus excquis qui poussent dans nos allées […] » (Ct 7 13). » Cela n’étonne donc pas que même Sainte Hildegarde (XIIème siècle) accorde des pouvoirs magiques à la mandragore :  » elle est née de la terre avec laquelle Adam a été créé ; elle a quelques ressemblances avec l’homme [les racines à l’aspect anthropomorphiques étaient les plus prisées], mais elle reste une plante. À cause de sa ressemblance avec l’homme, la présence et les ruses du diable se font plus sentir en elle que dans les autres. C’est pourquoi, grâce à elle, l’homme obtient l’accomplissement de ses désirs, qu’ils soient bons ou mauvais, comme il l’a fait parfois avec des idoles ». […] Elle entr[e] […] dans les charmes, philtres, onguents, fumigations, sachets, amulettes, talismans, potions et breuvages magiques en tout genre. On la traitait même comme un être vivant, habillant sa racine, la baignant dans le vin, la nourrissant de lait, lui rendant mille grâces afin de conserver les siennes. » ~ Erika Laïs, Grimoire des plantes de sorcières, 2013.

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, Artemisia, Armoise, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ARTEMISIA VULGARIS = Armoise

« L’herbe-aux-cents-goûts vit très tôt reconnus ses pouvoirs admirables. Dès 1490, un traité consacré aux plantes lui rend […] hommage. […] L’armoise ne devait manquer dans aucun bouquet des herbes de la St-Jean […]. Cueillies juste avant l’aube, au matin du solstice d’été, à cet instant magique où la lune s’est déjà couchée et le soleil n’est pas encore levé, ces herbes étaient chargées d’influences spécifiques qui perduraient toute l’année. Présentées en couronnes ou en guirlandes, comme l’usage se perpétue encore actuellement avec les récoltes de fin d’été, ces herbes étaient bénies dans les anciennes églises de village lors d’une messe de la St-Jean. » Elle servait pour un charme pour marcher sans fatigue. Sainte Hildegarde au XIIème siècle la recommandait pour les intestins malades car elle réchauffait les estomacs froids. C’était l’herbe de toutes les vertus : « Celui qui a soin d’avoir sur lui de cette herbe ne craint point les mauvais esprits, ni le poison, ni l’eau, ni le feu, et rien ne peut lui nuire. De plus, si on en tient dans sa maison, le tonnerre ne tombera point dessus, ni aucun air venimeux ne l’infectera, pourvu qu’on la mette à l’entrée. » (Grand Albert). ~ Erika Laïs, Grimoire des plantes de sorcière, 2013.

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, salvia,sauge, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
SALVIA = Sauge

La puissance de la sauge est reconnue à travers le monde. Son nom vient du latin Salvia ou Salvare qui signifie guérirassainir : « la plante qui sauve ». La seule variété à pouvoir être utilisée en interne est la sauge sclarée car les autres sont toxiques et ne doivent pas être consommées. Dans l’Antiquité, les druides l’utilisaient contre la fièvre et la toux, les rhumatismes, la paralysie, l’épilepsie, pour favoriser la conception et l’accouchement. L’usage le plus connu de la sauge en matière de magie est la purification par fumigation des lieux, des objets, des personnes et du psychique. C’est une plante qui protège. Elle est réputée pour apporter la sagesse, la clarté mentale et le calme. La sauge peut nous aider à aiguiser notre intuition ou contribue à accroître notre créativité, car elle permet un enracinement plus fort. Elle est source de paix intérieure.

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, laurier, laurus,, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
LAURUS = Laurier

Cette plante apporte l’inspiration littéraire, et l’union heureuse lors d’un mariage. Les sorcières l’utilisaient pour acquérir une vision claire et sans ombres de l’avenir. D’où le comportement des prêtresses d’Asclépios qui mâchaient des feuilles de Lauriers et en inhalaient les fumigations pour déterminer la cause exacte de maladies qui devaient ensuite être soignées.

 

 

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, achillée millefeuille, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ACHILLEA – Achillée Millefeuille

L’Achillée Millefeuille a réputation d’avoir des pouvoirs de guérison et de dissiper les forces du mal. Achille l’aurait utilisé pour nettoyer les blessures de son compagnon. En Irlande, l’achillée millefeuille était employé par les sorcières gaéliques afin d’acquérir le pouvoir de voler lorsqu’elles portaient leur chapeau, le Cappeen d’Yarrag. L’achillée est puissante pour soulager les menstrues et était inestimable dans la projection des sorts. L’achillée est une « herbe de féerie » et dans les îles de l’Ouest, ses feuilles lorsqu’elles sont tenues devant les yeux permettent d’obtenir « la seconde vue » ou « la vision des deux mondes ».

 

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, belladone, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ATROPA BELLADONNA = Belladone

« La belladone (Atropa belladonna) est une plante herbacée vivace de la famille des Solanacées. Elle est parfois appelée belle dame, bouton-noir, cerise du diable, guigne de côte, herbe empoisonnée, morelle furieuse, morelle marine ou permenton. Cette plante peut se révéler très toxique, ses baies noires contenant de l’atropine, substance active sur le système nerveux du fait de ses propriétés anticholinergiques. […] Selon J. Michelet, au Moyen Âge, les sorcières auraient été les seules à savoir utiliser la belladone par voie interne dans du lait, de l’hydromel, du vin… ou par voie externe sous forme d’onguents.« 

 

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, digitale, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
DIGITALIS = Digitale

« Les gants-de-Notre-Dame. Une telle dénomination traduit sans aucun doute possible un grand pouvoir de protection. En effet, les gants-de-Notre-Dame, qui tirent leur nom du latin « digitabulum, le dé qui protège les doits de la diligente couturière, protègent aussi, par extension, le foyer. Plante soumise aux forces des femmes, puisque sous la domination de la planète Vénus, la digitale était autrefois employée par les ménagères, en vieux pays celte, pour préparer un badigeon qu’elles passaient dans les interstices des dallages de leurs cottages. Mais pas n’importe quel jour ! Il fallait procéder à cette opération la veille du 1er mai, précédant la nuit de Walpurgis, et la veille de la Toussaint, précédant la nuit d’Halloween, dates fatidiques où tous les éléments diaboliques se livrent à une sarabande effrénée. […] Attention, [elles sont] toxique[s]. » ~ Erika Laïs, Grimoire des plantes de sorcière, 2013.

 

 

 

ENGLISH VERSION

Mysterious cards, inspired by ancient engravings of botanical books … 8 plants with recognized powers, 4 with beneficial virtues (sun above) and 4 poisons (black moon above). It’s up to you to choose your favorite!

Please, made your selection just below before to add to your cart.

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, aconit napel, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ACONITUM NAPELLUS = Aconite napel

« Attention helmet-jupiter is one of the most toxic species of the plant world: a simple skin contact can cause delusional poisoning, the absorption of a tiny fraction, death.It is probably its transcutaneous effects that have had some magical ointments added to it, associated with the lady-in-law, often also the prickly apple or with the poppy and the grass-at-the-end, the helmet of jupiter plunged the witches in a state of stupor, creator Of all the phantasmagoria … Werewolves, vampires, stryges and demons fear the aconite like the plague: they go around by far the houses in which one suspended, taking a thousand precautions, bouquets of its fresh flowers These also discouraging an unwanted suitor: « You impugn me, » they say in essence. ~ Erika Laïs, Grimoire of the witch plants.

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, mandragore, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
MANDRAGORA OFFICINARUM = Mandrake

 

 

« No herb in the world has made as much ink as it! » The mandrake went through the Hellenic, Roman, Celtic and Germanic civilizations, while still being known to the ancient Hebrews, the Solomon self celebrated it in the Canticle hymns: « The mandrakes themselves will have intoxicated us with their perfume, and I have kept for you the most exquisite fruits that grow in our paths […] » (Ct 7-13).  » It is therefore not surprising that even Saint Hildegard (12th century) gives magical powers to the mandrake: « she was born from the earth with which Adam was created, she has some similarities to man [roots to the anthropomorphic aspect was the most popular], but it remains a plant because of its resemblance to man, the presence and the tricks of the devil are more felt in it than in others.Therefore, thanks to it , man obtains the fulfillment of his desires, whether good or bad, as he sometimes did with idols « . […] It includes […] charms, potions, ointments, fumigations, sachets, amulets, talismans, potions and potions of all kinds. She was even treated as a living being, dressing her root, bathing it in wine, feeding it with milk, giving her a thousand graces to keep her own. « ~ Erika Laïs, Grimoire of witches’ plants, 2013.

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, Artemisia, Armoise, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ARTEMISIA VULGARIS = Wormwood

« The grass-to-the-hundred-tastes saw very soon recognized its admirable powers.As early as 1490, a treaty devoted to the plants pays him […] tribute […] The sagebrush should not miss in any bouquet of St. John’s herbs … picked just before dawn, on the morning of the summer solstice, at this magical moment when the moon has already set and the sun is still up, these Herbs were loaded with specific influences that lasted all year, presented in wreaths or wreaths, as the use still continues today with the late summer crops, these herbs were blessed in the ancient village churches at the time. ‘a Mass of St. John.’ She served for a charm to walk without fatigue. Saint Hildegard in the 12th century recommended it for the sick intestines because it warmed the cold stomachs. It was the grass of all virtues: « He who takes care of having this herb on him does not fear evil spirits, nor poison, nor water, nor fire, and nothing can harm him. Moreover, if you keep it in your house, the thunder will not fall on it, nor any venomous air will infect it, provided it is put at the entrance.  » (Grand Albert). ~ Erika Lais, Grimoire of witch plants, 2013.

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, salvia,sauge, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
SALVIA = Sage

The power of sage is recognized around the world. Its name comes from the Latin Salvia or Salvare which means to heal, to clean up: « the plant that saves ». The only variety that can be used internally is Clary Sage because the others are toxic and should not be consumed. In ancient times, druids used it against fever and cough, rheumatism, paralysis, epilepsy, to promote conception and delivery. The best known use of sage in magic is the fumigation of places, objects, people and the psychic. It is a plant that protects. She is renowned for bringing wisdom, mental clarity and calmness. Sage can help us sharpen our intuition or help to increase our creativity because it allows for stronger rooting. It is a source of inner peace.

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, laurier, laurus,, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
LAURUS = Laurel

This plant brings literary inspiration, and happy union at a wedding. Witches used it to gain a clear vision without shadows of the future. Hence the behavior of the priestesses of Asclepius who chewed bay leaves and inhaled the fumigations to determine the exact cause of diseases that were to be treated.

 

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, achillée millefeuille, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ACHILLEA = Achille millefeuille

Achille Millefeuille has a reputation for healing powers and dispelling the forces of evil. Achilles would have used it to clean the wounds of his companion. In Ireland, yarrow was used by Gaelic witches to gain the power to fly when wearing their hat, Yarrag’s Cappeen. Yarrow is powerful at relieving menstruation and was invaluable in the projection of spells. Yarrow is a « fairy grass » and in the Western Isles its leaves when held in front of the eyes provide « second sight » or « vision of both worlds ».

 

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, belladone, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
ATROPA BELLADONNA = Belladonna

The belladonna is a perennial herb of the family Solanaceae, and is sometimes called a beautiful lady, black-knob, devil’s cherry, hill-caterpillar, poison grass, furious nightshade, sea nightshade or permenton can be very toxic, its black berries containing atropine, active substance on the nervous system because of its anticholinergic properties. […] According to J. Michelet, in the Middle Ages, witches would have been the only ones to know use belladonna internally in milk, mead, wine … or externally as ointments.  »

 

 

 

 

 

Décoration carte de tarot en bois inspirée des gravures anciennes botaniques de plantes, naturalisme, digitale, upcyclé, par l'atelier de la Lettre aux ours - Missive to Bears, artisanat écologique et français en Normandie
DIGITALIS = Digitale

« Les Gloves-of-Notre-Dame » Such a denomination undoubtedly translates into a great power of protection, because the gloves-of-Notre-Dame, which take their name from the Latin « digitabulum, the dice that protects the The duties of the diligent seamstress also protect, by extension, the hearth. Plant subject to the forces of women, since under the domination of the planet Venus, the foxglove was formerly used by the housewives, in old Celtic countries, to prepare a wash that they passed in the interstices of the pavements of their cottages. But not just any day! It was necessary to carry out this operation on the eve of the 1st of May, preceding the night of Walpurgis, and the eve of All Saints, preceding the night of Halloween, fateful dates when all the diabolical elements engage in an unbridled saraband. […] Warning, [they are] poisonous. « ~ Erika Laïs, Grimoire of witch plants, 2013.

 

 

 

[EN] Herb of your choice. Selection to be made below the current detailed description of the herbs before to add it to your cart.

One card for 28 €, free shipping for France – Card made to order. The shades of the wood and pyrography can be slightly different than in the photos but don’t worry, it emit the same aura of mystery and all remain unique pieces of their kind. Others herbs are possible, please tell me when you order.

Small piece of decoration looking like a tarot card and inspired by old botanical engravings. Made on an old board of raw wood, worked and pyrographed by my care in the hand. Signed on the back. To be placed alongside an old book on used bookbinding on a dusty bookshelf, or even to use as a paper clip!

Dimensions: 11 X 7 cm ~ Thickness: about 1 cm.

Please, make your selection here before to add to your cart :

Now, please, click on « panier » to buy it ! 🙂

Informations complémentaires

Poids 20 g
Dimensions 1 × 7 × 11 cm